Éviter les problèmes de condensation dans les copropriétés

Jean-François Lavigne

Architecte OAQ PA LEED

Dans le climat froid canadien, les variations saisonnières de température et d’humidité relative peuvent provoquer l’apparition de condensation à l’intérieur des condos. Lorsque l’air est saturé d’humidité, l’excès d’humidité commencera à se condenser (c’est-à-dire, se transforme à nouveau en eau). Cela peut causer de nombreux problèmes au bâtiment, tels que la pourriture des matériaux et la croissance de moisissures. Les spores des moisissures peuvent dégrader la qualité de l’air à l’intérieur d’un condo jusqu’à ce qu’elles deviennent un danger pour la santé. Cette note décrit comment faire afin d’éviter la formation de condensation au quotidien.

Comment savoir s’il y a trop d’humidité dans l’air?

Un taux élevé d’humidité dans l’air aura tendance à produire de l’eau sur les surfaces froides telles que les fenêtres. C’est ce qu’on appelle la condensation.

Le ruissellement d’eau sur les fenêtres est le premier signe visible qu’il y a un excès d’humidité dans l’air.

Qu’est-ce qu’un taux « normal » d’humidité relative (HR)?

Afin d’assurer à la fois la santé du bâtiment ainsi que le confort et la santé des personnes qui y habitent, le taux d’humidité relative devrait être entre 30% et 60%. En été, un taux « normal » d’humidité à l’intérieur d’un condo peut être entre 50% et 60% d’HR. En hiver, un taux « normal » d’humidité à l’intérieur d’un condo peut être entre 20% et 30% d’HR. À moins de 20% d’HR, l’air est généralement trop sec pour que vous soyez à l’aise, mais le risque de condensation est inexistant. À plus de 60% d’HR, cependant, le risque de condensation est élevé; ceci est déconseillé.

Un problème sévère de condensation peut mener à la croissance de moisissures noires à l’intérieur des murs extérieurs. Dans un tel cas, les murs doivent être reconstruits. Vous ai-je fait assez peur?

Conseils de tous les jours pour prévenir la condensation

Bain et douche: Il s’agit d’une importante source de production d’humidité dans le condo (surtout quand des adolescents y sont présents!) Allumez le ventilateur extracteur de plafond chaque fois que vous prenez un bain ou une douche, afin d’évacuer l’air chaud et humide à l’extérieur. Laissez la porte fermée pendant quelques minutes suite au bain ou à la douche, pendant que le ventilateur est en marche. S’il n’y a pas de ventilateur, ouvrez la fenêtre.

Séchage de linge: Lors du séchage de vêtements, il vaut mieux évacuer l’humidité des vêtements humides vers l’extérieur. Utilisez toujours une sécheuse électrique ventilée vers l’extérieur. Vérifiez que le conduit de la sécheuse est dégagé et qu’il fonctionne correctement. Si vos vêtements prennent trop de temps à sécher, faites nettoyer votre conduit de sécheuse. Vous essayez peutêtre d’économiser en faisant sécher des vêtements sur un séchoir à linge à l’intérieur de l’appartement, mais du point de vue de la condensation, il s’agit d’une très mauvaise idée.

Cuisson: La cuisson produit généralement de l’humidité. Lorsque vous faites bouillir de l’eau ou faites la cuisson lente de n’importe quel aliment qui produit de l’eau par évaporation, allumez la hotte de la cuisinière à basse vitesse afin d’évacuer l’humidité vers l’extérieur. Vérifiez que le conduit de la hotte de cuisinière est dégagé et qu’il fonctionne correctement. Si ce n’est pas le cas, retirez la hotte et nettoyez le conduit. Certains condos sont équipés d’une hotte de « qualité d’entrepreneur » qui est généralement bruyant et qui n’est pas suffisamment puissant pour bien ventiler. Dans ce cas, remplacez le ventilateur par une hotte d’au moins 250 PCM (pieds cubes par minute). Vous serez en mesure de le faire tourner au ralenti et il sera beaucoup plus silencieux.

Air frais: Les êtres humains ont besoin d’un apport continu d’oxygène pour vivre et se sentir à l’aise. La plupart des unités de condo construites avant 2005 n’ont pas une bonne alimentation mécanique en air frais et l’air intérieur peut devenir étouffant. C’est toujours une bonne idée d’ouvrir régulièrement une fenêtre pour permettre à l’air intérieur d’être renouvelé par l’air extérieur. En ouvrant la fenêtre, vous permettez également à l’excès d’humidité de s’échapper à l’extérieur.

Vérifiez votre niveau d’humidité en achetant un hygromètre électronique (environ 20 $)

Un hygromètre électronique ressemble à ceci. La plupart d’entre eux montrent également la température.

Lorsque le taux d’humidité est trop élevé, allumez les ventilateurs ou ouvrez une fenêtre jusqu’à ce que le taux d’humidité retourne à la normale!